LOOS-EN-GOHELLE : Ville Pilote

De Portail de l’initiative de la Francophonie pour des villes durables (IFVD)
Aller à : navigation, rechercher
Commune de Loos en Gohelle.png
Commune de Loos en Gohelle
Pays France
Situation géographique 50° 27′ 30″ nord, 2° 47′ 39″ est
Maire ou élu Jean-François Caron 
Responsable des services municipaux Julien PERDRIGEAT
Superficie (km2) 12,7
Population (Année de référence) 6 568
Activités économiques Existence de plusieurs pôles économiques
Adresse et coordonnées de la mairie Téléphone : 03 21 69 88 77

Fax : 03 21 69 88 79

E-mail : [[1]]

Site Web : http://www.loos-en-gohelle.fr

Nom et adresse de l'auteur du cas Julien PERDRIGEAT,

julian.perdrigeat@loos-en-gohelle.fr

Présentation générale du cas

Contexte et justification

Depuis une quinzaine d’années, Loos-en-Gohelle s’est engagée, avec et pour les Loossois, dans la construction d’un territoire qui tente de répondre aux exigences du développement durable.

En effet, conscients des urgences croissantes auxquelles est confrontée notre société, que ce soit dans les domaines écologique, économique et social, ou sur le champ de la démocratie et de la citoyenneté, les élus souhaitent réorienter le modèle de développement actuel.

Leur ambition : tirer les leçons du passé et prendre le meilleur du présent pour construire un monde durable et désirable pour tous.

Ville de Loos en Gohelle

Enjeux soulevés par le cas: des habitants acteurs

Pour y parvenir, le développement durable pose de manière fondamentale la question des besoins : De quoi a-t-on réellement besoin ? Ce qui est fait sert-il vraiment à quelque chose ? Ne crée-t-il pas d’autres problèmes ?

Pour s’assurer de la pertinence des actions menées, un dispositif ambitieux de participation habitante associant au maximum l’ensemble des acteurs à la définition et à la conduite des projets a donc été mis en place.

Il a permis à une politique intégrant de manière transversale l’économie, le social et l’environnement basée sur les besoins de la population de voir le jour.

Des habitants - acteurs.png

Problématique de la durabilité urbaine: un projet mobilisateur, porteur de sens

Les nouvelles initiatives ont été menées (et le sont toujours) avec le double objectif de concrétiser une rupture avec le modèle existant et de procéder selon une démarche de « petits pas ». C’est ainsi qu’ont été notamment développés l’éco-construction (pour les logements sociaux et les bâtiments municipaux) et, plus largement, de nouveaux modes de faire concernant l’urbanisme et l’environnement (infiltration des eaux à la parcelle, ceinture verte, gestion différenciée des espaces verts, etc.). Au départ, menées « au coup par coup », ces actions ont peu à peu dessiné une trame cohérente : en s’étoffant, elles ont fait apparaître des passerelles entre les différents domaines d’intervention, introduisant de fait une réelle transversalité dans la gestion de la commune.

Orientations stratégiques

Parallèlement, le projet politique s’est nourri d’une profonde réflexion sur la nécessité de redonner de la perspective au territoire et à ses habitants. Considérant la commune comme un écosystème complexe naturel, patrimonial, humain, économique et culturel, l’équipe municipale a clairement choisi une reconversion vers une société dans laquelle chacun puisse trouver sa place, où il fasse bon vivre ensemble.

Concrètement : faire d’un territoire meurtri par le développement non durable de la mine un modèle de développement durable. Un modèle moteur d’innovation technologique et économique, comme le montrent sur la Base 11/19 le pôle de compétitivité sur les technologies du recyclage, la plateforme solaire de recherche et développement ou encore le cluster éco-construction…

Leçons apprises et recommandations:des résultats tangibles

Cette stratégie produit des résultats qui sortent dans de nombreux domaines des indicateurs habituels de développement d’un territoire. Ce constat, réalisé par des universitaires et des journalistes, laisse à penser qu’un nouveau type d’écosystème local commence à prendre forme.

Le changement se conduisant par la pratique et les actions concrètes, la fonction « laboratoire » de Loos-en-Gohelle prend ici toute sa dimension : la ville, devenue porteuse d’intelligence collective, contribue à éclairer le global. Et ses multiples expérimentations, associées de sa volonté forte d’en partager les résultats (bons ou mauvais) via notamment une politique innovante d’interprétation du territoire, lui confèrent un statut de Ville Pilote du développement durable.

Loos en Gohelle - ville fleurie

Références [1]

http://www.loos-en-gohelle.fr/loos-ville-pilote/

[2]

[3]