AIGLE - Suisse : Europan 11 un projet durable

De Portail de l’initiative de la Francophonie pour des villes durables (IFVD)
Aller à : navigation, rechercher
Aigle.jpg
Aigle - Suisse
Pays Suisse
Situation géographique 46° 19′ 05″ nord, 6° 58′ 01″ est
Maire ou élu ou Syndic Frédéric Borloz 
Superficie (km2) 16,41
Population (Année de référence) 10 131 hab. (31 décembre 2017)
Activités économiques Industries, relations internationales
Adresse et coordonnées de la mairie Adresse : Place du Marché 1, 1860 Aigle, Suisse

Téléphone : +41 24 468 41 11

Nom et adresse de l'auteur du cas Gabriella Trotta Brambilla,

gabriella.trotta@gmail.co

Présentation générale du cas

La ville d'Aigle est une commune d'un peu moins de 10000 habitants qui se trouve à environ une demi-heure (train et voiture) de Lausanne, dans un cadre de vie très agréable (la vallée du Chablais), au milieu des vignobles, directement connectée à 9 stations alpines et très proche des équipements touristiques du lac Léman.

Contexte et justification 

Sa proximité à la métropole et à plusieurs aménités et le cadre paysager remarquable sont aussi des facteurs qui ont influencé son développement récent, caractérisé notamment par un fort étalement urbain. À cause de la morphologie du territoire de la vallée, l'urbanisation est canalisée linéairement en bandes parallèles presque mono-fonctionnelles et peu communicantes, car séparées par les principales infrastructures. Une de ces bandes est constituée d'une vaste zone d'habitat pavillonnaire qui s’est étalée au détriment de l'agriculture locale et du paysage, peu en relation avec le centre-ville historique.

Ce dernier est ainsi en perte de fréquentation et d'habitants et ses activités commerciales sont devenues moins attractives par rapport au grand centre commercial situé hors de la ville, mal connecté par les transports en commun et peu attirant pour les mobilités actives malgré des distances adaptées. Le projet décrit ici représente la réponse des auteurs à la thématique proposée par le concours. Le terrain d’étude choisi est la ville d'Aigle, en Suisse. Par le biais du projet les auteurs entendaient démontrer que l’échelle du seul bâtiment n'est pas suffisante pour dessiner une ville durable. Le projet aborde donc la thématique dans la relation entre architecture, urbanisme et paysage.

Aigle - Suisse

Analyse approfondie du cas sous étude en articulation avec la problématique de la durabilité urbaine

  • La ville partagée.

La ville est le terrain sur lequel on peut le mieux expérimenter la démocratie et l'art du bien vivre ensemble. Pour cela, chaque projet urbain doit être amendé par la population. La ville durable est donc un lieu de débats et de rencontres, où tous les citoyens peuvent se reconnaître : le projet mise donc sur le système des espaces publiques aiglons et leur accessibilité à tous. La ville sensible. La ville durable tire son identité aussi par son paysage et ses parfums, le bruit typique des anciennes voies ferrées, le saveur de ses vins, ainsi que par toutes les formes d'art et culture, qui à Aigle abondent (musées, galeries d'art, cinéma, théâtre, graffitis, associations culturelles, …). Le projet veut donc multiplier les espaces de la perception sensible et de l'art en tant que lieux représentatifs de la qualité de vie pour la population locale et les visiteurs d'Aigle. La ville mobile.

Une ville durable sait bien gérer ses mobilités, rapides et lentes. Aigle est bien desservie par la voie ferrée mais, malgré cela, elle est aussi une ville où la voiture est omniprésente et laisse bien peu d'espace au piéton. Le train est ainsi une ressource, le moyen qui met Aigle en réseau avec d'autres villes et les stations de ski qui se trouvent à proximité. Le projet souhaite faire de la gare une charnière multimodale et interscalaire ; le centre ville peut devenir à terme un espace où tous types de mobilité ont le droit d'exister en se respectant réciproquement, mais avec une attention particulière aux modes doux et aux transports en commun.

  • La ville intense.

La ville durable ne peut pas se faire tout simplement par densification. Dotation de services et loisirs, mixité fonctionnelle et sociale, variété architecturale et qualité environnementale sont des conditions indispensables. Le projet envisage des espaces utilisés différemment dans la journée et les saisons, de façon à ce qu'ils ne restent jamais sans vie. Sont aussi prévus à terme une densification du tissu pavillonnaire existant et la pérennisation de l'agriculture locale, ainsi que l’expérimentation de nouvelles formes d'habitat de qualité et moins consommatrices d'espace. Aigle peut donc devenir une ville intense. La ville modulaire. Une ville durable est, à la fois, très solide et apte à durer dans les siècles, mais aussi mutable, flexible, éphémère, rapidement adaptable aux besoins de sa population.

Les projets pour Aigle visent à l'appropriation et la manipulation de l'espace urbain par sa population, en cherchant des configurations de l'habitat démontables, en proposant l'utilisation de matériaux de récupération dans les espaces publics, en transformant de bâtiments abandonnés...

Aigle - Suisse

Leçons apprises et recommandations

Quatre lieux stratégiques sont identifiés dans la commune d'Aigle comme levier d'un développement durable pour la ville :

• le cinéma multiplex derrière la gare, en position d'articulation entre le centre-ville et les nouveaux tissus pavillonnaires : il s'agit de redessiner un véritable espace public à la place du grand parking, un jardin adapté pour tous publics et un lieu pour les arts non conventionnels, plus accessible en modes doux et transports en commun

• des parcelles libres sur la place de la gare : lieu où l'accessibilité durable est maximisée, la place peut être densifiée et représente le meilleur site pour proposer un projet expérimental d'habitat transformable par ses habitants

• un bâtiment (appelé Vieux Moulin) nécessitant d'une nouvelle vie : un projet de réutilisation comme espace culturel et d’accueil pour les jeunes qui vise à la valorisation du patrimoine bâti de la ville

• la place du marché : une place restituée au piéton car bien desservie par le train, un espace public valorisé par un nouveau aménagement qui permet de superposer différents usages à différents moments de la journée, de la semaine et de l'année.

Références 

[1]